Dans votre région

Régions

Un homme atteint de démence est assis sur un banc avec sa femme

Information aux médias, 27 avril 2021

Conférence nationale sur la démence, 29 avril 2021, en ligne

Prévention de la démence : possibilités et limites

Peut-on prévenir la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence ? Est-il possible d’empêcher l’apparition de cette maladie en adoptant un mode de vie sain, par exemple ? Ces questions seront discutées par des expertes et experts lors de la première Conférence nationale sur la démence qui aura lieu en ligne le 29 avril 2021. La prévention en sera le thème central : étant donné qu’il n’existe toujours pas de traitement efficace contre cette maladie et que les coûts du système de santé sont en hausse, les mesures préventives sont d’une importance cruciale. 

En Suisse, 144 300 personnes sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’autres formes de démence. L’âge est considéré comme le principal facteur de risque, et l’espérance de vie de la population en Suisse continue d’augmenter. Sachant que plus de 30 900 nouveaux cas sont enregistrés chaque année, on estime que d’ici 2050, environ 315 400 personnes pourraient être touchées par cette maladie neurodégénérative. Mais pour le moment, aucun médicament susceptible de guérir la maladie n’existe.

Un défi pour la politique et la société
« Cette évolution représente un défi pour nos politiques publiques, aussi bien la politique sociale que l’organisation et le financement de notre système de santé », déclare Catherine Gasser, présidente centrale d’Alzheimer Suisse. En 2019, les démences ont engendré un coût total de 11,8 milliards de francs en Suisse, dont 6,3 milliards à la charge du système de santé. 

Ursula Zybach, présidente de Santé publique Suisse, souligne l’impact sur la santé publique en général : « La société dans son ensemble est affectée. Il est donc important d’engager un large débat sur tous les aspects de cette maladie. » C’est la raison pour laquelle Alzheimer Suisse et Santé publique Suisse lancent conjointement la Conférence nationale sur la démence. « Nous souhaitons ainsi créer un cadre pour encourager les échanges entre la recherche et la pratique sur le long terme », explique Ursula Zybach. La première édition de cette manifestation se déroulera en ligne le 29 avril 2021. 

La prévention au centre
Le thème central de la conférence 2021 sera la prévention. Est-il possible de prévenir ou de retarder l’apparition de la maladie en adoptant un mode de vie sain, en renonçant à fumer, par une activité physique régulière ou en améliorant la qualité de son sommeil ? Les médicaments anti-démence tiennent-ils leurs promesses et peuvent-ils ralentir la progression de la maladie ? Quelles sont les méthodes pour diagnostiquer la démence et quelle est l’utilité d’un diagnostic précoce si elle est actuellement incurable ? Des expertes et experts de renom mettront en lumière les défis qui se posent en diagnostiquant la démence ainsi que les différentes options thérapeutiques. Les aides techniques, divers aspects de la qualité de vie des personnes atteintes de démence ainsi que des exemples de bonnes pratiques seront également abordés. La conférence suscite un vif intérêt : près de 500 personnes se sont d’ores et déjà inscrites. 

Contact :     
Jacqueline Wettstein, Directrice Communication et Recherche de Fonds d’Alzheimer Suisse
media(at)alz.ch | 058 058 80 41| 079 462 20 69

Corina Wirth, directrice de Santé publique Suisse 
corina.wirth(at)public-health.ch | 031 350 16 01 | 076 405 53 06
 

Conférence nationale sur la démence
La Conférence nationale sur la démence est la plus grande manifestation consacrée à ce thème en Suisse. Consacrée chaque année à un aspect différent de la démence, elle permet aux spécialistes de la recherche et de la pratique de se rencontrer et favorise les échanges interdisciplinaires. La conférence s’adresse non seulement aux professionnelles et professionnels, mais également au grand public. Elle est organisée conjointement par Alzheimer Suisse et Santé publique Suisse. En raison de la pandémie de Covid-19, l’événement se déroulera en ligne.